les répliques

Revue : Répliques


Amazone

J’ai eu quelque chose en tête ces derniers mois. Il est facile, en tant que critique, de donner des notes aux livres. Dites que celui-ci est bon, et celui-ci est mauvais, et celui-ci était un peu meh. Il est aussi souvent facile de tomber dans le piège de penser que chaque livre publié doit être « le meilleur livre possible ». Cependant, je suis aussi ingénieur, d’où le vieil adage « si vous voulez terminer le projet, vous devrez tuer l’ingénieur » (ce qui signifie que l’ingénieur continuera à travailler sur un projet pour toujours jusqu’à ce qu’il soit terminé). parfait) flotte aussi dans le fouillis de mon cerveau. Cependant, je pense que cela a produit une sorte de mentalité de pénurie dans ma tête. Parce qu’honnêtement, il y a un énorme marché pour des histoires que je trouve parfaitement médiocres. Qu’aucune de mes cloches ne sonne ou n’agite de drapeaux, même beaucoup qui ne sonnent pas de cloches ou n’agitent pas de drapeaux pour n’importe quel – parce que certaines personnes aiment juste lire quelque chose qui les fait oublier pendant un moment. Ils ne veulent même pas trop y penser. Je viens de lire. Maintenant, je ne fais pas exactement partie de ce genre de personnes. Je m’attends à la bonté quand je m’assieds pour lire. Cela est probablement dû au fait que je lis autant que je le fais, que je veux toujours en lire plus et que je n’ai jamais l’impression d’avoir assez de temps pour le faire. Ce qui veut dire que je n’aime pas trouver quoi que ce soit de médiocre dans ce que j’ingère. Pourtant, il existe évidemment un marché pour des histoires comme celle-là, et je pense que celle-ci en fait partie.

AFTERSHOCKS (Amazon) est le premier livre d’une nouvelle série de science-fiction de Marko Kloos. Il est l’un des auteurs du consortium Wild Cards de George RR Martin et publie avec 47North (Amazon imprint) depuis un certain temps.

Lire aussi :  Critique : Amnistie

L’histoire commence après la fin de la guerre. Cinq ans après la signature du traité qui a apporté la paix aux six mondes du système Gaïa. Les habitants de la planète Gretia, instigateurs de la guerre, tentent toujours d’atteindre une position de stabilité au milieu des sanctions, des restrictions et de la surveillance qui leur sont imposées dans le cadre du traité. L’histoire est racontée à partir de quatre personnages POV :

Major Aden Robertson est un prisonnier de guerre des forces spéciales de l’armée grecque qui est libéré d’une prison rhodienne, reçoit une aide financière en récompense de son travail pendant son incarcération, puis est libéré. Son objectif est de se rendre sur sa planète natale de Gretia, mais le voyage demandera du temps et de la patience, car il n’est pas exactement le bienvenu dans la population générale de Rhodia.

Sergent Idina Choudhary il est chef de section d’un groupe de la force d’occupation palladienne qui monte la garde à Gretia. Les affaires continuent comme d’habitude, jusqu’à ce que votre peloton soit soudainement attaqué par des sources qui semblent cachées derrière une technologie de camouflage.

Lieutenant-commandant Dunstan Park de la marine rhodésienne est le capitaine d’un vaisseau spatial militaire qui protège un vaste champ de vieux navires de guerre. Une anomalie les distrait pendant une courte période de temps, et soudain quelqu’un fait exploser tous les vieux navires de guerre. Ses supérieurs ne prennent pas le manque de protection à la légère.

Résoudre Ragnar est une jeune femme grecque qui a récemment obtenu un poste de haut rang dans la grande entreprise que son père possédait avant que Gretia ne perde la guerre. Il a été dépouillé de son contrôle et tout membre de sa famille âgé de plus de 18 ans au moment de l’acquisition est interdit de travailler à nouveau pour l’entreprise. Heureusement, Solveig était plus jeune que cela, et maintenant il a enfin fait son entrée dans l’entreprise.

Lire aussi :  Critique : Rampage de minuit

Dans l’ensemble, il n’y a qu’une quantité très limitée de caractérisation et de construction du monde présente dans cette histoire. Bien qu’il soit suffisamment bien écrit pour que les mots me portent sans trop d’effort. Chacune des histoires est tout à fait distincte et séparée les unes des autres; cependant, quelques-uns d’entre eux établissent de faibles liens alors que les pages du livre approchent de la fin. Malgré ce fait, nous ne savons jamais vraiment ce qui se passe. Pourquoi ont-ils attaqué les soldats du sergent Choudhary ? Qu’essayaient-ils d’accomplir ? Qui les a attaqués ? Pourquoi tous ces navires de guerre ont-ils explosé ? Il y a plusieurs autres attaques perpétrées contre les personnages principaux, mais aucune d’entre elles n’avait vraiment d’explication, elles semblaient donc un peu aléatoires et inutiles. Je veux dire, action, non? Peut-être que cela fonctionnera pour certains. Pas moi.

À la fin du livre, aucune question ne semblait avoir trouvé de réponse. D’après la description sur Amazon, Aden semble être le personnage principal. Son personnage était celui qui, selon moi, a vraiment mis beaucoup de temps à démarrer. Tant de temps avec lui est passé sur le banal. obtenir des vêtements Trouvez un appareil mobile. Trouvez le passage vers Gretia. Voyage sur le bateau. Faire face aux conséquences d’une attaque de pirates sur le navire. Il n’a vraiment pas beaucoup d’élan. Eh bien, très peu de personnages le font, pour autant que je sache, mais encore une fois, la caractérisation était assez clairsemée. Ils étaient tous très réactionnaires pour cette partie de l’histoire, donc leurs situations individuelles ne m’ont jamais attiré ou ne m’ont jamais donné envie de plus que ce qu’ils me nourrissaient.

Lire aussi :  Critique : Les Chaînes de l'Hérétique

Roman de science-fiction militaire qui commence cinq ans après la fin de la guerre, AFTERSHOCKS est un roman médiocre qui accomplit peu et n’a pas de fin.

La partie la plus difficile de l’histoire était le fait que l’histoire n’avait pas de fin. Comme, pas du tout. La chose vient de s’arrêter. C’est quelque chose que je ne comprendrai jamais. Peu importe si vous passez du temps sur une histoire lorsque vous la construisez et que vous comprenez tout dans la phase de développement, vous devez avoir quelque chose qui ressemble à une fin à la fin d’un livre. Ce genre de choses me laisse toujours un mauvais goût dans la bouche. Cette absence de fin a donné à ce livre l’impression d’être le premier tiers d’un roman de 900 pages spécialement écrasé. Pas exactement quelque chose que j’irais chercher à lire. Mais si vous avez une histoire avec cet auteur et que vous êtes d’accord avec sa façon de faire, ce n’est pas forcément un mauvais livre.

Décemment écrit, modérément intéressant et avec le potentiel de déclencher une autre guerre, AFTERSHOCKS est un livre qui plaira probablement à de nombreux lecteurs précédents de l’auteur, mais plaira certainement à de nombreux nouveaux lecteurs. Celui-ci ne m’a définitivement pas acheté, mais là encore… Je suis un peu élitiste. 🙂

  • Âge recommandé : 15+ pour violence et quelques blasphèmes
  • Langage: Blasphèmes peu fréquents mais parfois forts
  • La violence: Quelques violences de guerre et menaces de mort
  • Sexe: Quelques références mineures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *