suivre les étoiles

Critique : Tracez les étoiles


Amazone

Cela fait trop longtemps que je n’ai pas lu d’histoires. En fait, juste une autre anthologie dans la dernière année. Oui, on aurait pu penser qu’il les avait évités exprès, mais ce serait définitivement faux. Quelqu’un a-t-il une suggestion pour une bonne courte fiction sur laquelle je pourrais mettre la main? Quelque chose sous forme d’anthologie et non de recueil, si possible (sauf si c’est très bien). Les anthologies vous offrent tellement de variété que je ne peux m’empêcher d’être content de les lire, malgré la note globale que je leur donne, car il y en a généralement au moins quelques bonnes qui se hisseront au sommet. Et puis j’ai quelques bonnes suggestions sur de nouveaux auteurs à poursuivre.

J’ai découvert cela en raison d’une soumission par e-mail à partir de notre formulaire de contact. Comme, à partir d’ici sur le site Web. Oui, tu vois, ça arrive, pas très souvent je te l’accorde. Et il se trouve que j’ai une sorte de lien géographique avec l’anthologie. Oh, et j’ai rencontré Joe à une autre convention, et c’était un gars formidable. Donc il y a aussi ces choses. Je suis désolé si j’ai trompé quelqu’un. De toute façon. Temps pour un peu de brièveté. Tu es prêt?

TRACE THE STARS (Amazon) est une anthologie créée à l’intention expresse des participants d’une convention de science-fiction et de fantasy que je visite fréquemment. LTUE (Life, The Universe, and Everything – Website) est un symposium universitaire de trois jours sur tous les aspects de la science-fiction et de la fantasy qui se tient chaque année dans l’Utah. Ils ont vraiment tendance à se concentrer beaucoup sur l’art de l’écriture. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à y assister il y a plus de dix ans. Toutes les histoires de cette anthologie ont été données par des auteurs qui avaient un lien avec la convention, et selon le site Web de l’éditeur, tous les bénéfices des ventes de cette anthologie serviront à réduire les coûts pour les étudiants qui assistent à la convention. . ce qui est super donc, Bonne cause à tout le moins, et il contient des histoires de plus de quelques auteurs que j’avais lus auparavant. Accord.

Lire aussi :  Critique : La fille et les étoiles

Sur la base de ma présentation typique pour ces critiques, voici une ventilation de la façon dont j’aurais noté les histoires individuelles dans l’anthologie :

  • Aimé – 1
  • Apprécié – 4
  • aimé et détesté – deux
  • Médiocre – 5
  • je n’aime pas – 4
  • Détesté – 1

C’était un peu drôle de voir à quel point les classements étaient bien organisés cette fois. Belle courbe en cloche. Pas vraiment une surprise cependant, sur la base de mon histoire avec ce genre de choses. Je vais souligner certains de mes favoris.

la route n’est pas empruntée pour Sandra Taylor — Une femme a été dupliquée après un accident dans un trou de ver qu’elle a traversé. Sa copie entretenait une relation avec l’homme avec qui elle avait été à l’époque. Il rencontre la copie pour la première fois depuis longtemps et « rattraper » mais s’interroge surtout sur les différences entre eux. Base de personnages solide, et si quelque chose m’a laissé tomber, c’est le fait que l’histoire ne fait vraiment rien avec le décor. C’est une excellente configuration. Cependant, il aurait été agréable de voir quelque chose d’autre arriver avec elle. Impressionnant.

angles d’incidence pour nancy fulda — Une femme est emmenée voir la reine d’une civilisation extraterrestre. C’est une énorme chose ressemblant à un ver. La femelle doit trouver comment parler à la larve, après avoir demandé à parler à la reine. C’était la première histoire de l’anthologie, et il a fallu beaucoup de temps pour commencer. J’étais un peu inquiet quant à mon acceptation de lire la chose. Cependant, une fois que l’histoire a commencé, les choses sont devenues intéressantes. La science est un peu bancale et irréaliste à la fin, mais j’ai vraiment aimé les concepts. Bon début de groupe.

Lire aussi :  Critique : Reincarnation Blues

Le conducteur fantôme de l’express interstellaire pour brad torgeron – Une fille qui a voyagé de la Terre dans un vaisseau dormant avec son frère est recrutée pour piloter de petits vaisseaux spatiaux dans l’obscurité de l’espace et « pousser doucement » les astéroïdes dans les trajectoires de collision d’une planète cible dans le cadre de leurs efforts initiaux de terraformation. Son frère a disparu lors d’un vol similaire, mais elle est engagée et déterminée à aider l’humanité de cette manière. Il y a de grandes coïncidences qui se produisent à la fin, et c’était un peu précipité. Il y a une partie de moi qui pense que terminer l’histoire plus tôt aurait pu la focaliser et l’améliorer de manière significative. C’est quand même une bonne histoire. Je suis tombé sur trois nouvelles de M. Torgerson maintenant, et la lecture de celle-ci m’a définitivement donné le plaisir de vouloir lire un roman de lui. Il en chassera probablement un.

Et mon préféré du groupe :

apprendre à me connaître pour Eric G. Suède — Un introverti extrême apprend à construire des modèles informatiques de guerre à grande échelle, et après le succès, un autre scientifique le convainc de modéliser la guerre contre le réchauffement climatique. Pour tenter d’achever le règlement de la guerre, le personnage principal se rend sur une comète avec sa femme et un autre couple. Je pense vraiment qu’il a réussi la personnalité extrêmement introvertie du MC tout en étant capable de s’accrocher à l’émerveillement et à la majesté de l’espace extra-atmosphérique. La science derrière l’histoire était amusante et bon nombre des thèmes que l’auteur introduit en cours de route sont applicables aujourd’hui. Tout autour, de la grande science-fiction.

Lire aussi :  Critique : Impératrice de tous les temps

TRACE THE STARS propose 17 histoires de science-fiction sur les extraterrestres, le danger et l’humanité, et même si toutes les histoires ne fonctionnent pas pour vous, tous les bénéfices iront à une bonne cause.

En général, j’ai préféré ceux du début de l’anthologie à ceux qui ont suivi. Il y en avait une poignée où je n’aimais pas particulièrement les médiums de narration, mais ils ont finalement touché à de très grandes sensations. Je peux apprécier ce genre d’histoires, même si toute l’expérience ne m’a pas plu. Je suis grand sur l’impact d’une manière ou d’une autre, et une fin forte avec impact est très importante dans mon livre.

Alors vous y êtes. Une autre série d’options de fiction courte pour vous, et un autre auteur ou deux pour moi à chasser. Je dirais que nous sommes tous les deux sortis gagnants. Vous ne feriez pas ça ?

  • Âge recommandé : 17+ pour une seule histoire (Neo Nihon), et 14+ sinon
  • Langage: Très peu
  • La violence: Une histoire (Neo Nihon) comprend une mort généralisée. Sinon, rien de sanglant ni de particulièrement violent.
  • Sexe: Une histoire (Neo Nihon) comprend un viol de personnage POV et également un viol généralisé parmi la population. Sinon juste quelques vagues références.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *