Les ailes teintes en rouge

Review: Les ailes teintes en rouge


Amazone

Il était une fois, l’Empereur Alchimique créa un empire parmi les ruines d’anciens royaumes. Avec sa propre magie, il a créé un palais pas comme les autres. Maintenant, sa postérité se bat pour les terres fracturées dont ses fils ont hérité. Deux reines Ranji gouvernent les palais sœurs Sarathi, mais leurs deux cousins ​​​​masculins (chacun maudit de l’incapacité de produire ses propres héritiers) tentent de s’emparer du pouvoir par des subterfuges ou une guerre pure et simple.

Rajni Mrithuri, la dirigeante de Sarathai-tia, ne sera jamais considérée comme égale en puissance à un roi Raja, et elle fait face à une armée à sa porte : elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauver son peuple et sa ville. Rajni Sayah est retenue en otage par son cousin Anuraja, un homme en mission pour devenir le nouvel empereur des terres de son grand-père en déposant les reines qui les gouvernent actuellement. Mais être un otage ne signifie pas que vous ne pouvez pas conspirer.

THE RED-STAINED WINGS est le tome 2 de The Lotus Kingdoms, après THE STONE IN THE SKULL (critique par EBR) et Elizabeth Bear est en pleine forme dans cette série. Il regorge de terres étrangères et de l’étrange magie qui l’habite. Et bien que les personnages soient aussi inhabituels et étranges que les terres dans lesquelles ils vivent, il est toujours facile de comprendre leurs espoirs et leurs rêves.

Dans LA PIERRE, le Mort a été envoyé par une sorcière pour aider les Ranjis de Sarathi, et c’est une bonne chose qu’il ait fait car ses conseils et son épée ont aidé la jeune femme à garder son trône. Dans RED-STAINED, il est devenu le garde du corps du rajni ; mais ils sont aussi devenus amants. Bien qu’il se demande souvent pourquoi il reste dans une ville (Sarathai-tia) assiégée alors qu’il n’a vraiment aucune raison de rester, il n’arrive pas à s’arracher à la belle Mrithuri.

Lire aussi :  Bilan : Du miel et des feux de forêt

Les terres de l’empereur alchimique sont au bord de la destruction alors que sa postérité se bat pour le contrôle dans THE RED-STAINED WINGS.

L’histoire de Gage est racontée en quelques chapitres seulement, mais les choses qu’il voit ajoutent un élément étrange, mais révélateur. Nous voyons une image plus large du monde dans son ensemble et des événements passés qui ont façonné le présent. Son corps en métal étanche l’a protégé durant sa quête où un homme normal serait mort. Il cherche quelque chose pour arrêter la guerre et sauver un peuple qu’il connaît à peine.

Himadra et Anuraja sont les deux cousins ​​masculins qui tentent de s’emparer des trônes appartenant aux femmes. Anuraja est le type d’armes fortes et c’est son armée qui menace Sarathai-tia et a laissé Ansh-Sahal en décombres. Himadra ne peut pas nécessairement utiliser des moyens directs, en partie parce qu’Anuraja a ses frères à la cour et parce que son petit royaume n’a pas les ressources pour financer une armée comme celle d’Anuraja. Mais il est rusé et comprend ses limites physiques. Il a le fils dont Ansh-Sahal hériterait, s’il n’était pas écrasé par des causes naturelles et artificielles ; sa mère Sayah, malgré son incarcération, ne l’a pas oublié et compte bien le reconquérir.

À l’insu de tous, la véritable raison de la guerre n’est peut-être pas nécessairement que les quatre cousins ​​​​ne peuvent pas vivre en harmonie, mais qu’une créature qui se nourrit de la guerre la perpétue.

Elizabeth Bear emballe beaucoup dans de si petits livres. Ils sont très intéressants à lire et me gardent toujours sur mes orteils. La magie, les villes et leurs environs, les gens, tous ont leur rôle dans cette histoire et elle en tire jusqu’à la dernière goutte. Il n’y a pas de souffle perdu. Mais en même temps, sa prose est charmante et facile à visualiser les gens au fur et à mesure qu’ils avancent dans l’histoire. Le rythme peut être similaire à LA PIEDRA, mais dans RED-STAINED la menace et les pertes sont réelles, donc la tension est plus élevée et plus immédiate. Qui sont ces deux sorciers qui travaillent pour Himadra et Anuraja pour rendre la guerre possible ? La recherche de Gage sera-t-elle couronnée de succès ? Mrithuri peut-il contrecarrer l’anuraja avide de pouvoir ? Autant de questions et autant de rebondissements pour y arriver.

Lire aussi :  Critique : L'arche de la rédemption

  • Âge recommandé : 14+
  • Langage: quelques poignées
  • La violence: Sang et mort liés à la guerre ; décès liés à des catastrophes naturelles
  • Sexe: référencé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *